Skip to content

Hamilton : Qu’aurait donné l’approche de Max dans le cas de Silverstone ?

Hamilton : Qu’aurait donné l’approche de Max dans le cas de Silverstone ?

https://ift.tt/3124gZb

Lewis Hamilton s’est parfois mis en quatre cette année pour éviter les collisions avec Verstappen, notamment au premier virage à Imola et à Barcelone lorsqu’il a choisi de renoncer au dépassement pour éviter un contact.

Mais il nie que renoncer est un signe de faiblesse, ni que sa collision avec Verstappen à Silverstone ait été déclenchée de quelque manière que ce soit en essayant de prouver qu’il n’était pas un tendre des ces combats rapprochés.

“Si vous êtes à l’extérieur d’une voiture, renoncer est l’option judicieuse à peu près tout le temps, afin de voir la fin de la course,” explique Hamilton.

“Si vous êtes à l’intérieur, il y a des scénarios où je crois vraiment que j’avais raison. Je suis presque roue contre roue avec la voiture.”

“À Silverstone, par exemple, allez voir les images : ma roue avant était à côté de sa roue avant, donc ce n’était pas comme si ma roue était à côté de sa roue arrière. Et dans ce scénario, si j’avais pris l’approche que Max a eue par exemple au Brésil, que j’étais resté sur l’accélérateur pour forcer le passage, être vraiment devant, puis sorti de la piste et gardé la position, quel aurait été le scénario là-bas ?”

Hamilton pense également qu’un facteur dans la différence d’approche qu’il adopte est que la jeune génération a appris au milieu de normes de sécurité plus élevées sur les pistes – ce qui signifie qu’elle n’a pas peur de sortir de la piste dans les zones de dégagement en asphalte.

“Les pilotes d’aujourd’hui, les jeunes pilotes, les pistes sur lesquelles les pilotes d’aujourd’hui ont grandi, ils ont tous couru sur des circuits avec de grandes zones de dégagement.”

“Alors que lorsque j’ai commencé en monoplace, la plupart des pistes n’en étaient pas arrivées à ce point, ce qui était plus amusant, plus risqué et il ne fallait pas toujours dépasser la limite.”

“Il fallait vraiment progresser lentement, alors que leur génération peut aller bien au-delà de la limite, aller au large et revenir sur la piste. Il y a moins de risques. C’est la seule vraie différence. Mais ces jeunes semblent super motivés.”

A. F1

via Nextgen-Auto.com https://ift.tt/3s05f46

November 25, 2021 at 06:33PM

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: